Œuvres de Julien Green

 ROMANS

  • Mont-Cinère (Paris, Plon, 1926), traduction anglaise : Avarice House, tr. M.A. Best (London, Quartet Books, 1991) .
  • Adrienne Mesurat (Paris, Plon, 1927) , traduction anglaise : Adrienne Mesurat, tr. H.L. Stuart (New York, Holmes and Meier, 1991).
  • Léviathan (Paris, Plon, 1929), traduction anglaise : The Dark Journey, tr. V. Holland (London, Quartet Books, 1993).
  • L’Autre Sommeil (Paris, Gallimard, 1931).
  • Épaves (Paris, Plon, 1932), traduction anglaise : The Strange River, tr. V. Holland (London, Heinemann, 1933).
  • Le Visionnaire (Paris, Plon, 1934), traduction anglaise : The Dreamer, tr. V. Holland (New York, Harper, 1934, London, Heinemann, 1934).
  • Minuit (Paris, Plon, 1936), traduction anglaise : Midnight, tr. V. Holland (London, Quartet Books, 1990).
  • Varouna (Paris, Plon, 1940), traduction anglaise : Then Shall the Dust Return, tr. J. Whitall (New York, Harper, 1941, London, Macmillan, 1941).
  • Si j’étais vous (Paris, Plon, 1947), traduction anglaise : If I Were You, tr. J.H.F. Mc Ewen (London, Eyre and Spottiswoode, 1950).
  • Moïra (Paris, Plon, 1950), traduction anglaise : Moïra, tr. D. Folliot (London, Heinemann, 1951, London, Quarter Books, 1988).
  • Le Malfaiteur (Paris, Plon, 1955), traduction anglaise : The Transgressor, tr. Anne Green (London, Heinemann, 1958).
  • Chaque homme dans sa nuit (Paris, Plon, 1960), traduction anglaise : Each Man in His Darkness, tr. Anne Green (London, Heinemann, 1961, London, Quartet Books, 1991).
  • L’Autre (Paris, Plon, 1971), traduction anglaise : The Other One, tr. B.J. Wall (New York, Harcourt Brace, 1973, London, Collins and Harvill Press, 1973).
  • Le Mauvais Lieu (Paris, Plon, 1977).
  • Les Pays Lointains (Paris, Éd. du Seuil, 1987), traduction anglaise : The Distant Lands, tr. B. Beaumont (London, New York, Marion Boyars, 1993).
  • Les Etoiles du Sud (Paris, Éd. du Seuil, 1989), traduction anglaise : The Stars of the South, tr. R. Buss (London, New York, Marion Boyars, 1996).
  • Dixie (Paris, Fayard, 1995).

 NOUVELLES ET CONTES

  • The Apprentice Psychiatrist, in University of Virginia Magazine, 63, Mai 1920, pp. 334-46, traduction française : L’Apprenti psychiatre, tr. Éric Jourdan (Paris, Le Livre de poche, 1977). Préface de Julien Green.
  • Le Voyageur sur la terre (Paris, Gallimard, 1927), traduction anglaise : The Pilgrim on the Earth, tr. C. Bruerton (New York, Harper, 1929, New York, Blackamore Press, 1929, London, Heinemann, 1930).
  • Les Clefs de la mort (Paris, Éditions de la Pléiade, J. Schiffrin, 1928). Christine, suivi de Léviathan (Paris, Éditions des Cahiers libres, 1928), traduction anglaise : Christine and Other Stories, tr. C. Bruerton (New York, Harper, 1930, London, Heinemann, 1931). Ce volume inclut une traduction de Les Clefs de la mort.
  • La Nuit des fantômes (conte pour enfants) (Paris, Plon, 1976).
  • Histoires de vertige (Paris, Éd. du Seuil, 1984).
  • Ralph et la quatrième dimension (Paris, Flammarion, 1991).

 THÉÂTRE

  • Sud (Paris, Plon, 1953), traduction anglaise : South, Julian Green (London, Elek Books, 1955, New York, London, Marion Boyars, 1991) .
  • L’Ennemi (Paris, Plon, 1954), traduction anglaise : The Enemy, tr. B. Spraight (London, BBC Publications, 1957).
  • L’Ombre (Paris, Plon, 1956).
  • L’Automate (Paris, Éd. du Seuil, 1985). Demain n’existe pas (Paris, Éd. du Seuil, 1985).
  • L’Étudiant roux, adaptation de Moïra par Julien Green, 1991. La pièce n’a jamais été représentée. Elle a été publiée dans les Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, VIII (Paris, Gallimard, 1998).
  • Secrets de famille, qui devait primitivement s’appeler « Le Grand Soir », pièce publiée pour la première fois dans les Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, VIII (Paris, Gallimard, 1998).
  • Dialogues de Léviathan, pour le film de Léonard Keigel, 1962. Publiés dans les Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, VIII (Paris, Gallimard, 1998).

 ADAPTATIONS

  • Iñigo (Scènes de la vie de St Ignace de Loyola). Écrit en 1947. Publié dans les Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, II (Paris, Gallimard, 1973).
  • Je est un autre. Scénario pour la radio avec Éric Jourdan. Reprise d’un premier projet d’adaptation impubliable de Si j’étais vous. Publié dans La Parisienne, octobre et novembre 1954. Signé par Julien Green et Didier Mesnil (pseudonyme d’Éric Jourdan).
  • La Dame de pique, adaptation de la nouvelle de Pouchkine par Julien Green et Éric Jourdan. Écrit en 1963. Publié dans les Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, III (Paris, Gallimard, 1973).
  • La Mort d’Ivan Ilitch (d’après Tolstoï). Adaptation par Julien Green et Éric Jourdan. Ecrit en 1965. Publié dans les Oeuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, III (Paris, Gallimard, 1973).

 POÈME EN PROSE

  • Dionysos ou la chasse aventureuse (Paris, Éditions L’Atelier contemporain, 1994).

 ŒUVRES AUTOBIOGRAPHIQUES

  • Memories of Happy Days (New York, Harper, 1942, London, Dent, 1944).
  • Quand nous habitions tous ensemble, in Œuvres Nouvelles, n° 2 (New York, Éditions de la Maison Française, 1944).
  • Partir avant le jour (Paris, Grasset, 1963), traduction anglaise : To Leave Before Dawn, tr. Anne et Julien Green (New York, Harcourt, Brace and World, 1967), The Green Paradise, tr. Anne et Julien Green (New York, London, Marion Boyars, 1994).
  • Mille chemins ouverts (Paris, Grasset, 1964), traduction anglaise : War at Sixteen, tr. E. Cameron (New York, London, Marion Boyars, 1993)
  • Terre Lointaine (Paris, Grasset, 1966), traduction anglaise : Love in America, tr. E. Cameron (New York, London, Marion Boyars, 1994). Jeunesse (Paris, Plon, 1974), traduction anglaise : Restless Youth, tr. E. Cameron (New York, London, Marion Boyars, 1996).
  • Memories of Evil Days (Charlottesville, University Press of Virginia, 1976).
  • Ce qu’il faut d’amour à l’homme (Paris, Plon, 1978).
  • La Fin d’un monde(Paris, Éd. du Seuil, 1992).
  • Jeunes Années 1 & 2 (Paris, Éd. du Seuil, 1984).
  • Fin de Jeunesse, in Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade, VI, 1990.

 JOURNAL

Les six premiers volumes du Journal ont été publiés comme Journal I, Journal II etc. Les titres furent ajoutés dans des éditions ultérieures. Pour ces volumes, les titres figurent donc dans la Bibliographie entre crochets. Les volumes suivants furent publiés sans numéro et avec le seul titre, e.g. Le Bel Aujourd’hui, Journal, 1955-8.Pour ces volumes, c’est le numéro qui figure donc entre crochets. Actuellement les Œuvres Complètes (Paris, Gallimard, Bibliothèque de La Pléiade) regroupent le Journal dans le tomes IV pour les années 1926-1955, dans le tome V pour les années 1955-1972, dans le tome VI pour les années 1972-1981. Les volumes les plus récents ne sont accessibles que dans l’édition Fayard.

  • Journal I, 1928-34 [Les Années faciles] (Paris, Plon, 1938). Une nouvelle édition de ce volume a été publiée chez Plon en 1970 et contient le journal de 1926.
  • Journal II, 1935-39 [Derniers beaux jours] (Paris, Plon, 1939).
  • Journal III, 1940-2 [Devant la porte sombre] (Paris, Plon , 1946).
  • Journal IV, 1943-5 [L’Oeil de l’ouragan] (Paris, Plon, 1949)
  • Journal V, 1946-50 [Le Revenant] (Paris, Plon, 1951).
  • Journal VI, 1950-4 [Le Miroir intérieur] (Paris, Plon, 1955).
  • Le Bel Aujourd’hui, Journal [VII], 1955-8 (Paris, Plon, 1958).
  • Vers l’invisible, Journal [VIII], 1958-66 (Paris, Plon, 1967).
  • Ce qui reste de jour, Journal [IX], 1966-72 (Paris, Plon, 1972).
  • La Bouteille à la mer, Journal [X], 1972-6 (Paris, Plon, 1976).
  • La terre est si belle, Journal [XI], 1976-8 (Paris, Ed. du Seuil, 1982).
  • La Lumière du monde, Journal [XII], 1978-81 (Paris, Ed. du Seuil, 1983).
  • L’Arc-en-ciel, Journal [XIII], 1981-4 (Paris, Éd. du Seuil , 1984).
  • L’Expatrié, Journal [XIV], 1984-90 (Paris, Éd. du Seuil, 1990).
  • L’Avenir n’est à personne, Journal [XV], 1990-2 (Paris, Fayard, 1993).
  • On est si sérieux quand on a dix-neuf ans… Journal 1919-1924 (Paris, Fayard, 1993).
  • Pourquoi suis-je moi ? , Journal [XVI], 1993-6 (Paris, Fayard, 1996).
  • En avant par-dessus les tombes, Journal [XVII], 1996-7, posthume (Paris, Fayard, 2001).

 ÉDITIONS ILLUSTRÉES DU JOURNAL

  • Dans la Gueule du temps, Journal illustré, 1972-6 (Paris, Plon, 1978).
  • Villes, 1920-84 (Paris, Éd. du Seuil, 1985).
  • Journal du voyageur (Paris, Éd. du Seuil, 1990). Ces volumes sont illustrés par des photographies prises par l’auteur.

 TRADUCTIONS ANGLAISES DU JOURNAL

  • Julian Green, Personal Record, 1928-39, tr. J. Godefroi (New York, Harper, 1939, London, Hamish Hamilton, 1940).
  • Julian Green, Diary, 1928-57, tr. Anne Green (New York, Harcourt, Brace and World, 1964, London, Collins and Harvill Press, 1964).

 AUTRES ŒUVRES

  • Pamphlet contre les catholiques de France (Paris, Revue des Pamphlétaires, 15 octobre 1924, sous un pseudonyme, Théophile Delaporte). Repris en 1963 (Plon) sous le nom de Julien Green avec une préface de Jacques Maritain.
  • Suite anglaise (Paris, Les Cahiers de Paris, 1927).
  • Un Puritain homme de lettres : Nathaniel Hawthorne (Paris, Éd. des Cahiers Libres, 1928). Préface à J.J. Surin, Correspondance (Paris, Desclée de Brouwer, 1966).
  • Qui sommes-nous ? Discours de réception à l’Académie française (Paris, Plon, 1972).
  • Liberté (Paris, Julliard, 1974). Repris sous le titre Liberté chérie (Paris, Éd. du Seuil, 1989).
  • Une grande amitié (correspondance avec Jacques Maritain) (Paris, Plon, 1979). Repris et augmenté de vingt et une lettres et d’une préface de Julien Green, Jacques Maritain Vivant (Paris, Gallimard, 1982). Traduction anglaise : The Story of Two Souls, tr. Henry / Jourdan (Fordham U.P., 1988).
  • Frère François (Paris, Éd. du Seuil, 1983). Traduction anglaise : God’s Fool : The Life and Times of Francis of Assisi, tr. P. Heinnegg (London, Harper Collins, 1993). Paris (Paris, Éditions Champ Vallon, 1983). Traduction anglaise : Paris, tr. J.A. Underwood (New York, London, Marion Boyars, 1993).
  • Le Langage et son double, The Language and its Shadow (bilingual texts) (Paris, Éd. du Seuil, 1987).
  • L’Homme et son ombre (bilingual texts) (Paris, Éd. du Seuil, 1991).
  • The Apprentice Writer (New York, London, Marion Boyars, 1993).

 TRADUCTIONS

En anglais :

  • Œuvres de Charles Peguy : Julian and Anne Green, Basic Verities (New York, Pantheon Books, 1943). Men and Saints (New York, Pantheon Books, 1943).
  • Julian Green, God Speaks (New York/ Pantheon Books, 1943).
  • Julian Green, The Mystery of the Charity of Joan of Arc (New York, Pantheon Books, 1950).

En français :

  • Merveilles et démons (Paris, Ed. du Seuil, 1991). Traduction de nouvelles de Lord Dunsany.

 ŒUVRES COMPLÈTES

  • Julien Green, Œuvres Complètes, Bibliothèque de La Pléiade (Paris, Gallimard). Huit volumes ont été publiés à ce jour : I, 1972, II, 1973, III, 1973, IV, 1975, V, 1977, VI, 1990, VII, 1994, VIII, 1998.

 ARTICLES

Julien Green a publié de nombreux articles dont certains ont été regroupés dans des publications en volume, comme Le Langage et son double, L’Homme et son ombre et Paris. Ses articles sur William Blake, Charles Lamb, Samuel Johnson et Charlotte Brontë ont été publiés dans Suite anglaise (voir section « Autres œuvres » de cette Bibliographie). La liste suivante se limite à des articles que Green a écrits sur d’autres écrivains.

  • « La Seconde Mort de Lord Byron » (signé : David Irland). Vita, avril 1924.
  • « Ulysses, par James Joyce », Philosophies, 15 mai 1924.
  • « Dedalus, par James Joyce », La Nouvelle Revue Française, août 1924.
  • « Nouveaux voyages en Erewhon, de Samuel Butler », Philosophies, septembre 1924.
  • « André Gide », Le Figaro Littéraire, 24 février 1951.
  • « Rencontres avec André Gide », La Nouvelle Revue Française, juin 1951.
  • « Albert Béguin », Esprit, décembre 1958.
  • « Je ne suis pas de ceux qui disent Marcel… » (écrit à l’occasion de la réception du prix Marcel Proust, 1974), Revue des Deux Mondes, novembre 1974.

17 février 2009, par Michèle Raclot

| Mentions Légales | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0